Les écoles publiques alternatives sont-elles les héritières de l'éducation nouvelle au Québec?

Donia Zeineddine

Abstract


La compréhension du mouvement alternatif au Québec nécessite de le situer dans l’ensemble des mouvements qui ont proposé des alternatives scolaires. À cet égard, plusieurs pédagogues, penseurs[1] et praticiens ont critiqué sévèrement le système scolaire mis en place, et en tête de ces mouvements se trouve le mouvement de l’Éducation nouvelle, un mouvement vaste qui a animé des réflexions éducatives et incité à  des changements dans la perception de l’éducation, de l’école, du rôle de l’élève, de l’enseignant et des parents. Dans la présente réflexion, nous examinons le mouvement alternatif au Québec, notamment sa naissance et le lien avec l’Éducation Nouvelle. Pour ce faire, nous présentons en premier lieu le contexte de naissance de ce type d’écoles au Québec. Dans la deuxième partie nous mettons l’accent sur les idées éducatives héritées de l’Éducation nouvelle, et ce, en prenant appui sur les maintes documentations du RÉPAQ et sur les auteurs pionniers de l’Éducation nouvelle. La troisième partie expose les particularités remarquables des écoles publiques alternatives québécoises et nous concluons par une synthèse répondant à notre question de départ si les écoles publiques alternatives sont –elles les héritières de l’Éducation nouvelle au Québec?


 


Keywords


École alternative, Éducation nouvelle

Refbacks

  • There are currently no refbacks.


General Inquiries
cjnse.rcjce.journal@gmail.com
 Webmaster: Jean-Philippe Lahaise
lahaise.jp@gmail.com

Update April 2017