Étude de l’effet de la résolution de matrices de Raven sur la motivation scolaire, l’anxiété à l’égard des mathématiques et le rendement en résolution de problèmes des élèves de quatrième année du primaire

Thomas Rajotte, Élizabeth Rochette-Parent

Abstract


Cette étude s’inscrit dans la lignée des préoccupations du ministère de l’Éducation concernant le niveau de réussite éducative au Québec. Cette recherche quasi-expérimentale s’intéresse à l’effet de la mise en place de discussions scolaires concernant la résolution de matrices de Raven sur la motivation scolaire, l’anxiété en mathématiques et le rendement en résolution de problèmes des élèves de quatrième année du primaire. Afin de réaliser cette étude, nous avons collaboré avec 32 élèves. Ceux-ci devaient échanger, dans le cadre de discussions scolaires, sur les modalités menant à la réalisation des 60 matrices standards de Raven (SPM). Afin d’évaluer l’effet de cette intervention sur la réussite éducative, nous avons administré un prétest aux participants de l’étude. Les résultats dégagés furent comparés à ceux d’un groupe contrôle composé de 40 élèves. L’analyse des données a permis de relever un effet de l’intervention proposée sur le niveau d’anxiété à l’égard des mathématiques (F = 6,581 ; p≤ 0,05; η2 = 0,087). Ces résultats nous amènent à conclure que la résolution de matrices, réalisée dans le cadre de discussions scolaires, diminue l’anxiété que ressentent les élèves de quatrième année face aux tâches de mathématiques.


Refbacks

  • There are currently no refbacks.


General Inquiries
cjnse.rcjce.journal@gmail.com
 Webmaster: Jean-Philippe Lahaise
lahaise.jp@gmail.com

Update April 2017