Announcements

  • Appel à proposition - Revue canadienne en administration et politique de l’éducation

    2020-07-13

    Image, performance et pressions :
    les conséquences sur l'étude du leadership à l'ère de l’imputabilité

    Ce numéro thématique propose de jeter un éclairage sur les enjeux que suscitent l’image, la performance et les pressions actuelles sur l’étude du leadership et ses conséquences dans le monde scolaire à l’ère de l’imputabilité. Ce numéro souhaite recueillir des articles qui contribueront à une réflexion épistémologique et méthodologique sur les manières de mener des enquêtes sur les établissements scolaires et leurs dirigeants. 

    Le mythe du « leader » (Maulini et al., 2017; Pelletier, 2017; Progin et al., 2019)  a imprégné la culture scolaire et la profession de cadre dans des contextes où il peut exister une pression politique forte sur la performance en termes de réussite scolaire et éducative. Les leaders doivent ainsi exercer une influence sur leurs équipes afin de répondre aux exigences de leur système et, plus précisément, à des formes soutenues de mobilisation et de responsabilisation des acteurs, d’autorégulation des actions et de « reddition de comptes » (Maroy & Dutercq, 2017; Maroy & Pons, 2019).

    Dans ces systèmes, il est notamment attendu que les leaders[1] des établissements scolaires et des instances intermédiaires[2] tendent à mobiliser diverses stratégies de valorisation et de médiatisation susceptibles d’attirer les parents et les élèves et de rehausser leur image et réputation (Draelants & Dumay, 2016). Pour ce faire, ils sont de plus en plus appelés à recourir au langage de la mesure (Nóvoa, 2013), à la mise en visibilité de pratiques de quantification (p. ex., la mise en indicateurs) pour des fins de comparaison, à de « nouveaux » outils de suivi (p.ex., systèmes informatisés) et à une prise de décision fondée sur les données pour augmenter le rendement scolaire. 

    Dans une perspective comparative des systèmes éducatifs et des implications pour les leaders, certaines distinctions sont à souligner concernant l’environnement politique dans lequel s’inscrivent ces changements de rôles et de responsabilités. De fait, l’implémentation des réformes varient d'un pays à l'autre, tout comme les conceptions du travail d’enseignement et du professionnalisme (Carvalho & Normand, 2018). En comparant les systèmes éducatifs, il est important de considérer notamment : 

    • le degré de pression exercée par les politiques nationales et locales, avec des systèmes d’incitatifs particuliers et des instruments associés.
    • la temporalité de l’implantation des politiques et les instruments associés au New Public Management dans les différents systèmes éducatifs.

    Ces différentes réalités soulèvent des questions concernant la manière dont ces nouvelles obligations sont intériorisées au fil du temps par les dirigeants afin de mieux comprendre la redéfinition de leur identité professionnelle.

    Cela soulève d’importantes questions d’ordre méthodologique autant pour la recherche que la formation à savoir les manières dont les chercheures et les chercheurs peuvent aborder des questions éthiques et morales auprès des leaders en ce qui concerne ces nouvelles formes de professionnalisme et des dérives potentielles que celles-ci peuvent apporter dans la pratique. Dans cette même perspective, cela nous amène à réfléchir et à considérer les manières dont les chercheures et les chercheurs peuvent n aborder ces questions dans des systèmes où ces exigences ont été mises en place depuis plusieurs décennies et peuvent avoir été intériorisées par les leaders et intégrées dans l’exercice quotidien de leur fonction.

    Afin d’explorer ces problématiques, les contributrices et les contributeurs sont invités à répondre à l’une de ces questions :

    • Comment – en tant que chercheures et chercheurs – peut-on accéder à l’expérience vécue par les dirigeants et non pas à une forme de « discours sur » leur réalité (discours véhiculant une image positive, mais éloignée de leur réalité et de sa complexité)?
    • Comment peut-on établir une relation de confiance et de collaboration entre chercheur et acteurs, à l’épreuve des discours attendus et des tabous produits par les systèmes éducatifs?
    • Quelles sont les postures à adopter lorsque la recherche porte sur des acteurs en position dominante?
    • Quelles sont les approches et les méthodologies à privilégier pour analyser l’expérience subjective des leaders?  Quels sont les obstacles pour y parvenir? Quels en sont les effets sur la relation chercheur-acteurs (directions, enseignants, etc.)? 
    • Comment peut-on documenter les dérives réelles ou potentielles dans les organisations ou dans les pratiques de ces systèmes? Quels en sont les enjeux éthiques et moraux?

    Ces questions font l’objet d’approches différentes et ne sont pas appréhendées de manière unanime. Ainsi, nous considérons que cette diversité peut susciter un débat nécessaire entre chercheurs et chercheures qui s’inscrivent dans différents paradigmes et contextes éducatifs, économiques et politiques.  En fonction des réponses à l’appel et cherchant à contribuer à ce débat, ce numéro thématique vise à rassembler l’apport des recherches actuelles dans le but d’identifier des problématiques émergentes tout en faisant avancer la réflexion.

    Coordination de ce numéro spécial : Eliane Dulude (Université du Québec en Outaouais – UQO, Canada), Laetitia Progin (HEP Vaud, Suisse) & Silvia Sá (HEP Vaud, Suisse)

    Calendrier :

    • Les propositions d’articles (titre et résumé de 500 mots) sont attendues pour le 11 octobre 2020. Celles-ci devront être soumises par le site de la revue. Le résultat de l’évaluation sera communiqué avant le 1 novembre 2020.
    • La première version des articles complets devra être soumise au comité de rédaction avant le 15 mai 2021. La longueur des articles soumis peut varier, mais elle devrait normalement être d’environ 7000 mots. Un retour aux auteurs sera envoyé avant le 15 septembre 2021.
    • Les articles dans leur deuxième version devront être envoyés pour le 15 novembre 2021.
    • La date de publication est prévue pour janvier 2022.

    Les résumés et les propositions d’article doivent être déposés sur la plateforme de la revue.

    URL: https://journalhosting.ucalgary.ca/index.php/cjeap/

    La revue accepte des articles en anglais et français.

    Instructions aux auteurs: https://journalhosting.ucalgary.ca/index.php/cjeap/information/authors 

     

    La Revue canadienne en administration et politique de l’éducation (RCAPE) est une revue en ligne qui respecte un processus d’évaluation à l’aveugle par les pairs. Cette revue offre un libre accès immédiat à son contenu, suivant le principe que le fait de rendre la recherche accessible gratuitement au public favorise de plus grands échanges de savoir à l’échelle mondiale.

    Pour tout renseignement, contactez-nous à l’adresse : eliane.dulude@uqo.ca; laetitia.progin@hepl.ch et silvia.sa@hepl.ch

    Bibliographie indicative

    Carvalho, L. M., & Normand, R. (2018). Introduction. In R. Normand, M. Liu, L. M. Carvalho, D. A. Oliveira, & L. LeVasseur (Éds.), Education Policies and the Restructuring of the Educational Profession : Global and Comparative Perspectives (p. 1‑12). Springer.

    Draelants, H., & Dumay, X. (Éds.). (2016). Les écoles et leur réputation : L’identité des établissements en contexte de marché. De Boeck supérieur.

    Maroy, C., & Dutercq, Y. (2017). Le travail et le professionnalisme enseignants face aux politiques de responsabilisation. In Y. Dutercq & C. Maroy, Professionnalisme enseignant et politique de responsabilisation (p. 13‑32). De Boeck supérieur.

    Maroy, C., & Pons, X. (2019). Accountability Policies in Education : A Comparative and Multilevel Analysis in France and Quebec. Springer.

    Maulini, O., Progin, L., Jan, A., & Tchouala, C. (2017). Sous le travail réel : La conception du rôle et le travail espéré. In M. Gather Thurler, I. Kolly Ottiger, P. Losego, & O. Maulini (Éds.), Les directeurs au travail : Une enquête au coeur des établissements scolaires et socio-sanitaires (p. 109‑160). Peter Lang.

    Nóvoa, A. (2013). Numbers Do Not Replace Thinking. European Educational Research Journal, 12(1), 139‑148.

    Pelletier, G. (2017). Devenir dirigeant en éducation : Défi d’identité, défi de savoirs d’action. Enseignement et recherche en administration de l’éducation (ERADE), 1, 31‑48.

    Progin, L., Etienne, R., & Pelletier, G. (Éds.). (2019). Diriger un établissement scolaire : Tensions, ressources et développement. De Boeck Supérieur, collection Perspectives en éducation et en formation.

     

     

     

     

    [1] Le terme « leader » désigne tout autant les individus qui détiennent une position hiérarchique que ceux qui influencent informellement le(s) groupe(s) ou les individus de l’organisation

    [2] Les instances intermédiaires sont reconnues ici comme étant les autorités éducatives intermédiaires

     

    Read more about Appel à proposition - Revue canadienne en administration et politique de l’éducation
  • Call for Book Reviews

    2017-05-03

    The CJEAP Annual Review of Books

    The Canadian Journal of Educational Administration and Policy is accepting book review proposals for the second CJEAP Annual Review of Books. This special issue of the journal focuses exclusively on reviews of recently published books in the fields of educational administration, philosophy of education, sociology of education, history of education, indigenous education, comparative education, and contemporary issues in education. This is the second special issue of this nature published by CJEAP.

     

    Read more about Call for Book Reviews