Introduction à la professionnalisation de l’évaluation : Perspective globale sur les compétences des évaluateurs

  • Jean King University of Minnesota
  • Donna Podems

Abstract

Établir les compétences ou non? Voilà une question qui semble maintenant se poser pour les évaluateurs de programme et les associations d’évaluation de partout au monde. Après environ 50 ans, les intervenants d’une variété de domaines se demandent s’il n’est pas temps de formuler un énoncé des connaissances, compétences, et aptitudes uniques—ou à tout le moins distincts—nécessaires pour les praticiens de l’évaluation de programme. Même si l’évaluation de programme est une pratique grandissante, reconnue comme domaine de travail et d’études, l’interprétation des compétences nécessaires pour guider la pratique de l’évaluation demeure large. De nombreux arguments, autant positifs que négatifs, ont été formulés par les observateurs concernant l’élaboration, la mise en œuvre, et l’utilisation potentielle des compétences. Certains soulignent le potentiel positif d’une entente concernant un socle commun de compétences au sein du domaine. En revanche, tous ne sont pas enthousiastes quant au potentiel d’un tel énoncé de compétences comme résumé dans le texte suivant du United Kingdom Evaluation Society (UKES):

Certains craignent qu’il garde la mainmise sur ce que peuvent accomplir les évaluateurs; qu’il ne pourrait inclure la grande variété de compétences nécessaire pour divers types d’évaluation; et qu’il pourrait fournir aux utilisateurs et gestionnaires de l’évaluation une liste inflexible de compétences qui forcerait de façon inutile les évaluateurs à rendre des comptes (UKES, 2002, s.p.; traduction libre).

Published
2014-02-25