Description de la pratique d’activités physiques des participants à une stratégie d’intervention en fonction de leur sexe.

  • Tegwen Gadais Université du Québec à Trois Rivières
  • Sophianne Dionne Université Laval

Abstract

Cette étude décrit la pratique d’activités physiques de filles et de garçons qui ont participé à une stratégie d’intervention (SI), pour les aider à « adopter un mode de vie sain et actif ». Une analyse de  la pratique d’activité physique (PAP) de quatre groupes classes (N=98) de 5e et 6e année du primaire a été effectuée pendant les huit semaines d’implantation de la SI afin d’identifier les différences de participation qui existent en fonction du sexe des élèves. Les résultats suggèrent que la SI stimule la PAP de la majorité des participants indépendamment de leur sexe (82% des filles et 91% des garçons ont été actifs pendant le projet). Les élèves les plus actifs sont ceux qui utilisent plusieurs paramètres (i.e. durée, intensité, fréquence, diversité) pour améliorer leur PAP. Toutefois, certaines tendances, déjà soulignées lors d’études réalisées par le passé, demeurent entre la PAP des filles et des garçons.

Published
2015-05-08
Section
Research Study/Recherche