Être ou ne pas être membre de l’ACÉAS/CASEA? : Réflexions de chercheurs francophones sur l’importance de faire partie d’un réseau scientifique anglophone

  • Claire Lapointe Université Laval
  • Anne Abdoulaye Université Laval
  • Louise Clément Université Laval

Abstract

Dans ce texte écrit sur invitation, les professeurs Claire Lapointe, Abdoulaye Anne et Louise Clément
partagent leurs expériences respectives en tant que chercheurs francophones ayant établi, ou tenté d’établir
des liens avec l’Association canadienne pour l’étude de l’administration scolaire/Canadian Association for
the Study of Educational Administration. L’impact positif que ces liens peuvent avoir sur un cheminement
de carrière est mis en évidence. Toutefois, l’analyse met également en lumière les défis qui demeurent,
pour CASEA, afin d’offrir un environnement suffisamment soutenant pour convaincre les collègues
canadiens de langue française d’en devenir des membres actifs à long terme.


In this invitation text, Professors Claire Lapointe, Abdoulaye Anne and Louise Clément share their
respective experiences as Francophone researchers who have established, or attempted to establish, links
with the Canadian Association for the Study of Educational Administration/Association canadienne pour
l’étude de l’administration scolaire. They highlight the positive impact that these links can have on a career
path. However, their analysis also shows the challenges that remain for CASEA to provide a sufficiently
supportive environment to persuade French-speaking Canadian colleagues to become active members in
the long term.

 

Published
2019-12-15
Section
Articles